Les backstages d’un shooting Aoste

On vous l’avait annoncé  sur les réseaux sociaux : l’article sur les backstages d’un shooting culinaire est enfin là.  

La Food Factory est une agence de création et d’innovation culinaire qui aime travailler en étroite collaboration avec les marques. Nous menons différents projets de communication notamment des shootings culinaires (création de photos pour des livres de recettes, nouveaux packagings, contenus pour les réseaux sociaux, etc.). Nous réalisons la quasi-totalité de nos shootings en lumière naturelle, c’est pourquoi nous sommes dépendants des saisons et surtout du soleil. Cependant, nous avons la chance de travailler dans un atelier qui possède de grandes baies vitrées : un réel puits de lumière pour notre plus grand bonheur. 

Nous réalisons régulièrement des shooting lifestyle pour des grands groupes alimentaire. Ceux-ci, à la différence d'un shooting recette classique sont plus vivants du fait de la présence de personnes ou même simplement de mains. Ils semblent donc plus naturels et s'adaptent parfaitement aux codes des réseaux sociaux, notamment Instagram.

Pour tous les curieux qui se demandent comment fini l’atelier après un shooting culinaire, ou qui sont juste curieux de voir les photos des backstages alors vous êtes au bon endroit. On vous explique tout sans filtre : de l’idée jusqu’au rendu final ! 

Revenons en images sur le shooting lifestyle pour Aoste Jambon Cru France que nous avons réalisé début Octobre. Avant de commencer les choses sérieuses, il faut tout mettre en place. Vous vous doutez bien que c’est impossible de faire une vingtaine de photos sur une journée sans un minimum d’organisation. Cela n’exclut pas d’improviser pendant le shooting et de tester des choses en live. L’inspiration vient aussi sur le moment et le résultat peut aboutir sur quelque chose de top !

Le travail en amont

Quelques jours/semaines avant le shooting (Jour J), on envoie un retour de brief avec nos intentions. Par exemple, pour ce shooting nous avons du couvrir 4 saisons… C’était intense. Pour la recommandation, nous avons réalisé beaucoup de recherches notamment sur Pinterest, avec des exemples de photos, des montages & collages. Cette étape est très importante, car elle permet d’anticiper le jour J.

Le shopping Vaisselle

Le choix de la vaisselle est très important pour le rendu des photos. Une fois les intentions créatives validées il faut se mettre en quête de la vaisselle idéale. Si cela peut sembler être une mission sympa - faire du shopping avec une CB pro, le rêve -  cela peut s'avérer compliqué de trouver LA pièce parfaite. Si le centre ville regorge de boutiques très pratiques comme Hema, Maison du Monde, les Sostene Grene à la Food Factory on aime aussi beaucoup chiner pour mixer avec de la  vaisselle vintage et des céramiques artisanales ou encore commander sur des sites en ligne comme Love Creative People, H&M Home ... Notre mot d'ordre : être à la pointe de la tendance en terme de stylisme et dénicher des pièces uniques !

Les Ingrédients

Là encore le shopping ingrédients peut s'avérer être un parcours du combattant. Trouver des figues en février  ou des potimarrons en juillet- car notre shooting doit couvrir toutes les saisons - ou des pommes roses car c'est tendance sur les réseaux sociaux...bref vous l'aurez compris dans ce cas Metro est notre ami mais aussi les sites de vente en ligne sur lesquels on peut trouver des produits hors saison..

Ah oui aussi ! La taille des légumes est importante : on n'oublie pas la règle tout ce qui est petit est joli, alors on évite la patate douce de 3kg ou le poireau de 4 m nourri aux OGM.

Les vêtements

Ce qui attire l'oeil dans les shootings lifestyle ce sont leur côté décontracté, l'interaction des uns avec les autres dans des moments du quotidien. Pour un côté fluide il faut garder une certaine harmonie entre les styles et éviter les  vêtements trop chargés qui prennent le pas sur le produit (car au final c'est ça qu'on veut montrer).

Un bon pull doudou en hiver avec un jean, un tablier en lin pour le côté cuisine, une petite robe décontractée en été et hop le tour et joué ! Le plus dur est de prévoir suffisamment de tenues pour toutes les scènes. Il faut vraiment être très organisés et prévoir un pilotage précis des shootings à réaliser!

Jour J

Le matin, nous sommes arrivés avec notre garde-robe, notre plus belle manucure, des fleurs fraîchement cueillies et nos ingrédients dans le panier. 
Quentin aux fourneaux et c’est parti ! On commence à préparer la scénographie (la veille, on avait préalablement sorti la vaisselle, les couverts, planches etc pour ne pas perdre de temps). 

Un plat sort du four (car oui à la Food Factory, nous ne trichons pas ! Tout ce qui est pris en photo est mangeable)  et nous sommes sur les starting blocks ! Nous avons que quelques instants pour prendre la photo. 

Nous sommes 3, par conséquent on se débrouille comme on peut pour capter la lumière, placer l’appareil photo et cette année nous avons découvert le mode retardateur. On ne vous le cache pas, nous avons bien rigolé. On vous montre la preuve en images. 

Une fois les photos capturées, nous les retouchons à l’aide de différents logiciels. 

Il n’y a pas de temps à perdre, les photos s’enchaînent tout au long de la journée. Notre équipe est un réel couteau-suisse, on passe aussi bien de la cuisine à la scénographie en passant par la pose sur les photos. 

Le résultat final est primordial. Pour nous, la créativité et le professionnalisme de chacun doit être au rendez-vous mais dans une ambiance décontractée et de bonne humeur.  

Pour voir le résultat de ce shooting culinaire, ça se passe dans notre portfolio (lien).

PARTAGER

Laisser un commentaire